Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Saga de la fontaine de la Place Ducale , à Charleville Mézières

Au commencement .....

Pour alimenter en  eau  la nouvelle   ville , fondée par Charles de Gonzague , les quelques sources du village d'Arches seront utilisées et des puits seront creusés, notamment :


- le puit public de la rue Notre-Dame 
- le puit public de la rue de la Vierge
- le puit public de la Cour de la Neuville
- le puit public dans la rue Bourbon ou Petite-Rue

 

Vers 1623, le pont de Montcy Saint-Pierre sera   livré à la circulation. Il servira  pour y faire passer des buses en bois d'alimentation en eau .
A compter de ce moment, les sources du Mont-Olympe, de Montcy Saint-Pierre et de Berthaucourt seront abondamment utilisées.


Ainsi , une fontaine put être envisagée.....

Celle ci en quelques dates :


La fontaine fut  conçue en 1626 par Guillaume Tabaguet ( Dinant ) puis réparée en 1685, 1706, 1715, et 1844 et démontée en 1899, pour être remplacée par un autre édifice monumental surmonté d’une statue de Charles de Gonzague.

 A Charleville au XVIème siècle, la fontaine de la Place Ducale était protégée par une enceinte en bois à tourniquets qui empêchait les animaux d’aller y boire conformément aux règlements alors imposés afin d’éviter les épidémies. 


Ils interdisaient également aux bouchers le lavage des tripes, aux ménagères le lavage du linge, le nettoyage des seaux autres que ceux destinés au transport de l’eau etc….


Malgré les interdictions, de nombreuses ménagères lessivaient leur linge autour de la fontaine.


 Le marbre et la famille Tabaguet  :


Les gisements de roches marbrières étaient  nombreux dans le sous-sol des anciens Pays-Bas , dont une partie des Ardennes faisaient parties.

Les familles  de marbriers entre le 16 ème et le 18 ème   siècle étaient pour la plupart actives dans le monde de la pierre depuis le Moyen Âge.
 Ces dynasties   marbrières migraient  au fil de  la  Meuse.


 Charleville et Mézières représentaient  des étapes importantes, où se développait  une véritable industrie de transformation.
 
 Les marbriers de Dinant  constitueront  une filière avec des marbriers de Givet pour en assurer l’exploitation.
 
La famille Tabaguet   développera cette activité   dès 1560 .Ces marbriers façonnaient aussi  des matières venus de pays étrangers, telles que l’albâtre d’Angleterre et le marbre cristallin de Toscane,qui arrivaient  par la Meuse.


Guillaume ( de Wespin ) Tabaguet était originaire de Dinant . Son nom d'usage était "Tabaguet ".

Il a été le concepteur de la fontaine de la place Ducale .
Il naquit , vers 1570 et décédera en 1643 .Il était Maître marbrier .
G. Tabaguet  remplissait  les fonctions de mayeur de Dinant. C'est à dire qu'il assistait le Roi à côté des échevins , dans l'exercice de la justice.


Il était marié avec Jehenne Mennyck .
Ils  ont eu 7 enfants   :
-  4  fils : François, Georges, Jean et Philibert qui portaient, eux aussi, simplement le surnom de Tabaguet
-  trois filles : Thérèse qui était religieuse, Jeanne et Jacqueline;

L'ouvrage :
Un grand bassin carré de 4,26m et 0,91m de hauteur, sur ses côtés quatre demi-vasques ou cuves de même hauteur, au centre sur un piédestal, une vasque de 1,80m ornée de quatre mufles de bronze dorés crachant l'eau .


 L'ouvrage sera  effectué durant l'année 1630.


Pour sa composition, Charles de Gonzague s' inspira  des fontaines qui ornaient plusieurs villes d'Italie et d'Espagne.


La fontaine pour son alimentation en eau, nécessitera de nombreux travaux d'entretien : les tuyaux en bois se dégradaient rapidement.
En 1641 , ce tuyau en bois sera remplacé par un tuyau en plomb .

Premières traces écrites de cette fontaine :

 Le chartreux et historien du Mont-Dieu " Dom Ganneron " dans ses Centuries du Pays des Essuens. écrivait , à l'époque :

« Au milieu, il y a la grande Place Ducale enrichie de vingt quatre beaux pavillons et de quatre grands dômes et du palais ducal ; et au milieu de ladite place, il y a un grand bassin de marbre pour la fontaine »

 

Fontaine miraculeuse ?


En 1821/1822, la fontaine serait devenue  miraculeuse .......
Une certaine Mme Milfort prétendait guérir     les malades  . Elle recevait chez elle  en  consultation  , ensuite  les pèlerins devaient se rendre à la fontaine de la Place Ducale   pour se tremper le visage  dans le bassin, boire quelques gorgées d'eau et  remplir des bouteilles pour les emporter .


Un prétendu paralytique  aurait remarcher dès qu'il eut été en contact avec  l'eau !
Cette dame  fut arrêtée, jugée et condamnée à deux ans de prison.


La fontaine sauvée grâce au Moulin !


En 1844, le bassin de la fontaine ducale était  inutilisable. L'idée  de la supprimer purement et simplement vit le jour .....car les caisses étaient vides .Elle fut sauvée car c'était  l'endroit où passait  l'alimentation en eau du lavoir du moulin !

Pendant 269 ans (1630 - 1899 )  la place Ducale verra trôner en son centre une fontaine , voulue par Charles de Gonzague !
 
L'héritage inattendu :

 Madame Clotilde-Louise Guillemain veuve  de Monsieur P. Payer décédait .Elle était  sans enfant. 
Dans  un testament  daté  du 1er mars 1886, Charleville devenait sa légataire universelle .Son souhait  ?  Avoir belle fontaine sur la place Ducale .Elle avait écrit :

 ". Que de fois... je me suis prise à regretter mon peu de fortune, qui de mon vivant, me prive de satisfaire au désir d'embellir ma ville d'une fontaine qui soit digne d'elle. (...) Comme tout ce qui est beau élève l'âme, grandit et élargit les idées... toute mon ambition consiste à parer mon vieux berceau gaulois, d'une belle et riante fontaine, qui tout en charmant les coeurs égaiera l'esprit de ses habitants». 

Madame Guillemain n'évoquait que la mise en place d'une "belle " fontaine au centre de la place Ducale  .

La statue :

Le 24 Octobre 1899 ( * ) ,Monsieur Bouchez-Leheutre , Maire de Charleville à l'époque  prononça alors un discours :


Une statue a paru indispensable pour surmonter cette magnifique fontaine... Obéissant à un sentiment local en dehors de toute politique...

Le conseil a voulu remplir un devoir de reconnaissance envers celui qui a créé et organisé de toutes pièces notre cité, rendre hommage à l'homme dont elle porte le nom.

Et, Messieurs, quoiqu'on en puisse dire, Charles de Gonzague était digne de ce témoignage de respect et d'affection. Il suffit pour s'en convaincre de lire les ouvrages qui contiennent sa biographie !...».

 

L'élégante statue de Charles de Gonzague sera  érigée en 1899 sur la place Ducale près de trois cents ans après la fondation de Charleville.

Ce  monument sera le fruit d'un don de Madame  Payer-Guillemain (décédée à Charleville le 19 février 1895 ).

Après tractations avec les héritiers, la Ville participera à hauteur de 20 000 francs au projet sélectionné .La suite , ici :Alphonse Colle

 

Selon le convertisseur INSEE , 20 000 Frs de l'époque correspondent à près de 80 000 euros d'aujourd'hui .


Le déplacement :

 La statue  du XIXème siècle  sera déplacée en 1999, pour être installée  à l’entrée de la rue Bérégovoy.
 L’édifice au centre de ladite place s’inspire en partie de la fontaine de 1626.

 

 


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article