Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Charles d'Argy ,l'ardennais, fondateur du célèbre  Bataillon de Joinville (sportifs de haut niveau)


Le Bataillon de Joinville  était  une ancienne unité militaire de l’armée française accueillant des soldats " appelés" , sportifs de haut niveau.

Il prit naissance au sein des armées en 1852 sous l'appelation   " École normale militaire de gymnastique de Joinville ". Le Bataillon de Joinville fut dissous en juin 2002.


L’objectif de l’école était de former des moniteurs militaires de gymnastique. Mais elle  s'impliquera en dehors de l'armée en profitant :

- de l'obligation de la gymnastique dans les écoles publiques

- de l'absence de dispositifs de formations à l'éducation physique scolaire.


Le 15 juillet 1852 ,Charles d'Argy ouvrit (avec Napoléon Laisné comme adjoint ) l'école normale de gymnastique militaire de Joinville   .

Cet établissement  s'installa dans les ouvrages fortifiés de la première ceinture  de Paris.

Charles d'Argy (Charles Henry Louis comte d’Argy), naquit  le 26 mai 1805 à Malmy (08) et décédera à Rome le 26 janvier 1870 .
Il était militaire et Colonel de l’armée française sous le Second Empire .

 

 

C' était  le fils de Charles-Louis d’Argy de Malmy, officier des gardes du corps du roi Louis XVIII et de Joséphine Rosine Schmidt de Bude. D’une très ancienne famille de la noblesse de Champagne, alliée aux Maisons de Coucy, d’Ambly, d’Alendhuy, de Roucy, de Maubeuge, il fut élevé dans un environnement militaire. Après des études au collège de Charleville, il s’engagea dans la Garde royale.


Son parcours militaire l'envoya sur différents térritoires jusqu'à la capitulation de sa légion devant les troupes Garibaldiennes le 21 septembre 1870, qui permirent l'unification de l'Italie .


Précurseur de la gymnastique et la natation :


 Il publiera un Livret de commandement à l'usage des instructeurs du régiment et interviendra auprès du gouvernement pour obtenir des équipements indispensables .

Ayant obtenu satisfaction il publiera lui-même en 1855 une Instruction pour l'enseignement de la gymnastique. Rééditée en 1865 et 1872 celle-ci règlera pendant un demi-siècle l'enseignement de Joinville.


 D'Argy contribuera également à instituer l'enseignement de la natation. Il s'appuiera à cet effet sur un ouvrage qu'il avait publié lui-même dès 1851 . Il préconisait l'apprentissage des mouvements sur la terre ferme avant leur application en milieu aquatique aménagé et sécurisé .

Ces documentations serviront au delà du cadre militaire puisque la gymnastique avait été rendu obligatoire  dans les écoles publiques et que les dispositifs de formations à l'éducation physique scolaire manquaient cruellement .

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article