Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

La résistance ardennaise durant l'occupation de 1870-1873


 

Quartier de Mézières après les bombardements de 1870

 


Après la défaite de Sedan ,un armistice sera signé le 28 janvier 1871 .


Gambetta , ministre de l’Intérieur, ordonnera aux  fonctionnaires  de n’entretenir aucune relation avec l’ennemi.


Cela posera un gros problème à l'occupant , car il se retrouvera face à un vide administratif .Il sera donc obligé de mettre une structure administrative civile en parallèle de sa structure d’occupation militaire.


Un gouvernement général allemand sera mis en place en CHAMPAGNE- Ardennes,  à Reims .


Friedrich Franz, grand-duc de Mecklembourg-Schwerin, commandant du 13e Corps d’armée en était le dirigeant.


Dans les Ardennes, une administration  reprendra les appellations administratives françaises mais composée de nobles allemands.

Il fut ainsi créé une préfecture à Rethel dirigée par le préfet Von Katte.


Les ordres étaient communiqués par un journal "Le moniteur " auquel les mairies avaient obligation de s'abonner .


Dans toutes les localités  l’autorité était exercée par l’officier  de la « Kommandantur ».


Le logement des troupes occupantes se feront chez les particuliers avec  les réquisitions de nourritures, de fourrages et de matériels qui les accompagnaient .


Par exemple, le préfet allemand de Rethel informera le maire de Pouru-aux-Bois  que:

- le  « roi de Prusse, commandant en chef des troupes allemandes, a décidé qu’une contribution d’un million de francs soit levée sur tout le département et que la somme incombant à sa commune est fixée à 2 000 francs ".


Le 4 avril 1871, les services préfectoraux se réinstallèrent à Mézières et le 10 avril 1871 Louis Tirman sera nommé préfet des Ardennes.


Toutefois ,l'occupation militaire  par les  "Kommandanturs " restera en place.


Au printemps 1871, entre 10 000 et 15 000 soldats allemands occuperont les Ardennes. 


Du fait de cette occupation , les actes de résistances verront le jour .

 

 

En effet ,la Kommandantur a placardé à Sedan , entre autre :

 

-1°. Dans la nuit du 9 au 10 avril à 1 heure ½ de la nuit a disparu sur le chemin du café Barré jusqu’à sa demeure place d’Harcourt, le canonnier Von Bauer


- 2° Il s’est présenté le cas regrettable que le 10 avril vers 7 heures du soir, sur le chemin du Fond-de-Givonne… un soldat a été attaqué par trois civils et qu’il a été blessé de coups de bâtons et de couteaux avant qu’il n’ait réussi à tirer son sabre et à repousser l’attaque. 


- 3° Le public est invité à s’abstenir de toute provocation…[les] soldats allemands [ayant] ordre de faire usage de leurs armes dès qu’ils sont menacés de danger. Les postes et les patrouilles ont également ordre de faire feu aussitôt que la personne à laquelle ils crient HALTE ne s’arrête pas ».


Les attaques contre les trains :


Les Allemands craignaient les attaques contre les trains. En effet , en 1871 , un déraillement de train a été provoqué à cause de la destruction du pont de chemin de fer .Voir photo de l'époque  ci dessous.
Pour garantir la sécurité de l'occupant, celui ci imposera  ,à partir du  23 janvier 1871 ,que tous les trains  devront être accompagnés par deux notables dans la locomotive.


Un exemple d'ordre sur Charleville :
Le 24 janvier 1871, la Kommandantur informait la mairie de Charleville qu’elle obligeait de faire accompagner comme otages par des citoyens " "considérés " tous les trains se dirigeant de Mohon sur Sedan et Rethel. La Mairie était priée de  livrer à la Kommandantur la liste nominale des conseillers municipaux et de prévenir ces messieurs de se tenir prêt à accompagner les trains ».
 

Déraillement d'un train après la destruction du pont de Mézières

 

Autres articles en lien avec la guerre de 1870 :

TRANSPORT EN BALLON PENDANT LE SIÈGE DE PARIS VERS LES ARDENNES

-CHRISTOPHER JAMES DAVIS : MÉDECIN DURANT LE SIÈGE DE SEDAN EN 1870

-IGES -1870 : LE CAMP DE LA MISÈRE , 83 000 PRISONNIERS

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article