Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Le Zouave Léopold Coco


D'où viennent les Zouaves ?


Les zouaves (du mot zouaoua, kabyles) sont des unités françaises d'infanterie légère appartenant à l'Armée d'Afrique. Ils sont inspirés de mercenaires algériens recrutés parmi la confédération des zouaouas qui fournissait des troupes à la régence d'Alger dans ses guerres contre les puissances européennes. Souvent associés à l'image des batailles du Second Empire et connus pour leur uniforme singulier, ces unités ont existé de 1830 à 1962.

Exemple de tenue


Les régiments de zouaves sont avec les régiments de tirailleurs algériens parmi les plus décorés de l'armée française.

 

Les Zouaves et les Ardennes :


En 1982 le 9e régiment de zouaves  sera réactivé au Centre d' entrainement commando de Givet. Ainsi de mars 1982 au 3 mars 2006, ce centre assura les traditions des unités zouaves. Après dissolution du 9e régiment de Zouaves , le drapeau de ce  régiment quitta Givet , le 29 septembre 2006 pour rejoindre l’École d’Application d’Infanterie  de Montpellier dans le département de l'Hérault.

 


La guerre et le Zouave Coco :


La  guerre entre la France et  la Prusse (ainsi qu'aux états allemands ) fut déclarée le 19 juillet 1870.
En janvier 1871, une armée de 130 000 hommes, conduite par le général Bourbaki, avançait de Besançon vers le nord pour couper les voies de communication .


Mais les troupes seront menacées d’encerclement .


 Le passage vers le Jura sera impossible.

La Suisse acceptera d’accueillir cette troupe composée de 90 000 soldats et 12 000 chevaux.

Dans le reste de la France, la voie était libre pour l’armée Allemande..... en attendant  l’armistice. 
Et là , notre ardennais , le zouave Léopold Coco, écrira sa légende.

Léopold Coco :


Il naquit au Chesne dans les Ardennes . Puis il ira s' installer à Lunéville comme tonnelier, puis sera mobilisé en 1870.

Il rejoindra alors le 1er régiment de Zouaves .


Le 24 janvier 1871, à Mouchard, sur la route d'Arbois ( Jura ) le détachement qui défendait le village , fut contraint de se replier face aux Prussiens .


Les hommes étaient peu nombreux , parmi eux il y avait Léopold COCO.

Voulant protéger le repli de ses compagnons et en finir avec l'ennemi, il décidera de passer la nuit seul à Montigny les Arsures (Jura).


Le matin du 25 janvier, il affrontera un peloton de reconnaissance prussien. Posté sur une tour au somment d'un monticule, il défiera l'ennemi jusqu'à épuisement de ses munitions et lors de l'assaut, il se défendra à coups de crosse avant de succomber lacéré par  les sabres et achevé d'une balle.


On peut voir encore aujourd'hui ,dans le cimetière de Montigny, la tombe du " ZOUAVE COCO ".


 

Sur sa tombe, une épitaphe dont la fin est effacée :

"Ici repose, auprès d'un frère d'arme inconnu, Léopold Coco Tonnel (pour tonnelier), zouave né au Chesne (Ardennes). Mort héroïquement le 25 janvier 1871".

 

La tour a été entièrement restaurée par les scouts de France en 1988.
La commune du Chesne lui a élevé un monument : "au zouave Coco".

La tombe du Zouave Coco


 

La butte où combattit Léopold Coco

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article