Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Pierre Armand Cattier , sculpteur ardennais , renommé en Belgique .

Pierre-Armand Cattier  naquit le 20 février 1830 à Charleville .

 

Ses parents - son enfance :

Son père était un ouvrier du textile ( peigneur en laine ), originaire de Sommepy .

Sa mère  , naquit  à Charleville.


 Lorsque Pierre Armand eut 10 ans , ses parents s’installèrent à Bruxelles.


Dix ans auparavant ,cette ville venait d'être déclarée , la capitale d'un nouvel état :la Belgique .


L'enfant fut alors inscrit aux cours de l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles et entra dans l'atelier d'un sculpteur .
  
Les expositions - les concours  :


En 1863 , il obtient une mention honorable au Salon de Paris.


En 1867, il expose au salon de Paris:


-1-

Le modèle en plâtre de la statue de Boduognat, roi des Nerviens, prévue pour la décoration de l'une des portes de la Ligne de défense d'Anvers.


 -2- le Lion gauche de la porte de Malines de la même enceinte.

 

 En 1860 ,

Il commencera une série d'œuvres concernant l' industriel, John Cockerill .


 À la suite d'un concours organisé en octobre 1868, Armand Cattier réalisera un bronze de cet industriel  . 


Quatre statues d’ouvriers figurent sur le piédestal : un houilleur, un mécanicien, un puddleur et un forgeron. Ces quatre statues sont en fonte.

En 1872 ,

Un second Monument à John Cockerill sera érigé à Ixelles sur la place du Luxembourg, devant la gare de Bruxelles-Luxembourg (1ère gare construite à Bruxelles).


 Les ateliers Cockerill ayant fourni les premiers rails, matériels ferroviaires et locomotives de Belgique. 


Bien que les oeuvres d'Armand Cattier n'expriment pas la dureté des conditions de travail du 19 éme siècle ,ses réalisations montrent un ordre social et culturel strictement hiérarchisé, avec :


- d'un côté   l’industriel au sommet 
- de l'autre côté  la masse laborieuse des travailleurs à ses pieds.


Par contre, le sculpteur ardennais  réalisera des figures d'ouvriers, en tenue de travail, très réalistes .


 À cette époque, en Belgique un homme sur trois, travaille dans l'industrie .En France , c'était de l'ordre de un sur quatre .
 

En 1878 , une réalisation plus classique, Daphnis, lui vaut une deuxième médaille à l'Exposition universelle de Paris .

Armand Cattier sera élevé au tire d' officier de l'ordre de Léopold (titre honorifique Belge ). Il meurt  à Ixelles en Belgique , pays dont il avait pris la nationalité.
 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article