Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Albert Lantenois, créateur du code Lantenois à destination des instituteurs ..

Albert Lantenois naquit  le 24 août 1871 à Tourteron ( 08 ) et  mourut  le 22 mai 1949 à Reims.


Il était  écrivain , ancien instituteur  puis  Secrétaire d'inspection d'académie .


 Sa carrière s'achèvera  en 1927 à Bar le Duc où son épouse exerçait les fonctions de directrice d'école normale .

 Albert Lantenois passa  les examens de commis d'inspection d'académie, puis de secrétaire d'inspection d'académique .

 

Le code Lantenois:

Pour faciliter la tache de ses collègues et renseigner les instituteurs sur la jurisprudence scolaire, il publia  chaque semaine, dans le journal des instituteurs et des institutrices, un guide administratif, ainsi que des Études documentaires et de nombreux articles sous le pseudo  Paul Brécy.

Il entreprit de codifier toute la  législation en lien avec l'enseignement .


La librairie Nathan édita son gros ouvrage : 


"Ce que l'instituteur doit savoir ".

 


C'était un  guide administratif pratique, bourré de directives et de conseils, connu bientôt sous le nom du « code Lantenois ».


 Cet ouvrage, où les questions de législation étaient exposées d'une manière originale, connut de nombreuses éditions.


 Tous les administrateurs en firent leur livre de chevet et un grand nombre d'instituteurs l'achetèrent pour leur bibliothèque. 


Albert Lantenois le compléta par deux autres volumes :


1/ "Ce que l'instituteur doit faire " 

ainsi que

 2/" Ce que le délégué cantonal doit savoir.

 Ses ouvrages firent autorité .

 


Guide de l'Instituteur et de l’Institutrice publics, au point de vue administratif, par M. Albert Lantenois, commis d'inspection académique. Hachette  ( 1 ) et Cie 


EXTRAIT :

Au cours de leur vie administrative, l’instituteur et l’institutrice publics se trouvent sans cesse arrêtés par des difficultés multiples.  La solution, bien qu’établie en principe par les lois et décrets, est dans la pratique d’une application souvent malaisée.

Par exemple, certains cas particuliers n’ont pas été prévus ; ou bien des précédents, des usages constants viennent rendre incertains le sens et la portée d’un texte.

Le Guide de l’Instituteur et de l’Institutrice pu blics vient répondre à ces divers besoins. C’est un code vivant, une véritable encyclopédie admi¬ nistrative qui suit l’instituteur pas à pas à tra¬ vers toutes les phases de son existence et donne la solution de toutes les questions qu’il pourra avoir à se poser.

L’instituteur secrétaire de mairie et chargé de services municipaux ; son attitude au point de vue politique ou religieux ; l’instituteur contri¬ buable et militaire ; l’instituteur héritier ou tes¬ tateur ; son mariage, ses enfants, sa retraite, tels sont quelques-uns des chapitres de cet indispen sable guide.

Appelé à devenir le livre de chevet des maîtres et des maîtresses, il aura aussi bien sa place dans la bibliothèque des inspecteurs, des auto rités municipales et administratives que dans les écoles normales où surtout il est utile dé bien montrer à l’élève quels seront un jour les droits et les devoirs du maître.
 

 

 

(1 )Louis Hachette , un autre ardennais (cliquer ici )! 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article