Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Aristide Croizy ,sculpteur de renommée internationale ,il restaura 28 statues à Versailles

Aristide Onésime Croisy était sculpteur .

 Né le 31 mars 1840 à Fagnon et mort dans le même village , le 7 novembre 1899
Son père, Adolphe Croisy, carrier à Fagnon, s'installa ensuite à Mézières comme petit entrepreneur. 
En octobre 1857, il entra à l'École des beaux-arts de Paris. Il obtint en 1863 le second prix de Rome pour son groupe Nysus et Euryale.
Par la suite , il cumula , les honneurs aux différents concours auquel il se présenta .
En 1876, il fut chargé de la restauration, au château de Versailles, des 28 statues en pierre de la balustrade de la chapelle .
 Aristide Croisy a supervisé, dans les tout derniers mois de sa vie, les travaux du sculpteur russe Alexandre Opékouchine, plus connu pour ses Monuments à Pouchkine à Moscou et à Saint-Pétersbourg .
Croisy, proche par leurs origines ardennaises communes, du général Chanzy a représenté ce dernier à de nombreuses reprises  (  Chanzy , sa bio ici) .


Le Figaro du 8 novembre 1899 annonça de décès de Croisy dans les termes suivants :

« Nous apprenons la mort  de M. Aristide Croissy , statuaire, décédé à l'âge de 59 ans. Élève de Toussaint, il obtint en 1863 le second grand prix de Rome. Ses œuvres furent toujours très remarquées au Salon. Citons notamment La Néréide, Psyché, le projet de monument L'Invasion, qui lui valut une médaille ; le groupe de Paolo Malatesta et Françoise de Rimini, La Fille aux raisins, la figure allégorique la Dhuys et Le Nid, qui est au Luxembourg. C'est lui qui fut chargé du monument érigé par souscription, sur une des places du Mans, à la mémoire de l'armée de la Loire et du plus héroïque de ses chefs, le général Chanzy. On doit à Croisy un grand nombre de bustes en bronze ou en marbre parmi lesquels ceux d'Émile Augier, E. Perrin, du sénateur Gailly, de Tirman ; la restauration des sculptures du château de Versailles, le monument élevé par souscription à Sumy, en Russie, province de l'Ukraine, à la mémoire de M. Kharitonenko, un grand industriel. Chevalier de la Légion d'honneur, il avait eu une médaille de seconde classe au Salon de 1882 et une première médaille en 1885. »


Quelques réalisations :


- Au Costa Rica :Monument à Juan Santamaría
 Juan Santamaria :héros national de la République du Costa Rica en raison des évènements vécus lors de la Campagne nationale du Costa Rica (1856-1857). Son héroïsme est célébré le 11 avril, jour férié au Costa Rica qui commémore la Bataille de Rivas au cours de laquelle il a été tué.


-Marseille, musée des beaux-arts : La Fondation de Marseille, bas-relief.


-Montbrison, musée d'Allard : Le Nid, groupe en marbre, représentant, endormis dans un fauteuil, les deux jeunes enfants du sculpteur. Il était anciennement conservé à Paris au musée du Luxembourg .


-Bourse de commerce de Paris : La Ville de Paris, 1889, bas-relief en pierre du fronton monumental, allégories féminines figurant Le Commerce et L’Abondance.


 -Palais du Louvre : L'Architecture, 1895, statue en pierre.


- Sénat : Le général Chanzy, buste / L'Amiral Jauréguiberry, buste.


-Mairie du 19e arrondissement, façade, 1er étage du pavillon central : deux allégories, dont celle située à senestre représente La Dhuys, exposée au Salon de 1881.

 - Versailles, chapelle du château de Versailles : restauration entre 1875 et 1884 des sculptures extérieures.


-En Ukraine /Soumy : Sépulture de la famille de l'industriel Ivan Kharitonenko, dont Croisy présenta divers éléments aux Salons de 1894 et de 1897 (calvaire, groupe de marbre, paysan et enfants).


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article