Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Léo Fontan , celui qui donna un visage à Arsène Lupin:

Léo Fontan, né en 1884 à Donchery (Ardennes), mort le 26 juin 1965 à Annecy, est un peintre, illustrateur et décorateur français.Un des plus grand graphiste Art Déco .


Il suit les cours de l'École supérieure des beaux-arts , dans l'atelier de Félix Laurent et Courault, puis est admis à l'École des beaux-arts de Paris en avril 1903 . Il est retenu parmi les dix derniers candidats au grand prix de Rome en 1909.


Il est  engagé pour illustrer la première de couverture des petits livres de la série Arsène Lupin.
Léo Fontan collabore à de nombreux journaux tels que La Vie parisienne, Le Sourire, Fantasio, et dessine quelques affiches et des décors pour les Folies Bergère. Il crée des meubles, exécute des dorures, et participe à l'Exposition des Arts décoratifs de 1925 et à la décoration de paquebots des Messageries maritimes dont l'Aramis en 1931.


Il est membre de la Société des artistes français de 1911 à 1946. Il peint jusqu'à son dernier jour malgré une vue défaillante. Il meurt à la descente du train à Annecy le 26 juin 1965.


<iframe width="640" height="360" src="https://www.youtube.com/embed/i_Bqw-9PT1o" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Arséne Lupin :
Les premières éditions d’Arsène Lupin ont été publiées dans " Je sais tout". C’est un mensuel que l’éditeur Pierre Lafitte publie depuis 1905. 


Il demande d’écrire à Maurice Leblanc un roman policier donc le héros soit aussi brillant que Sherlock Holmes en Angleterre. 
Léo Fontan est le dessinateur des jaquettes. Cependant, plusieurs dessinateurs ont participé aux illustrations internes comme M.Toussaint, R.Broders ou M.Orazi.
 Mais, C’est L.Fontan qui donne à Lupin ce visage fin et ironique avec le monocle et la canne. Cette image est toujours dans notre inconscient.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article