Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Jules et Emile Baudson : de Kiev aux Ardennes !

Jules Baudson , le père :

Né à STENAY était sculpteur-décorateur à CHARLEVILLE et fondateur de la maison de sculpture-décorative BAUDSON et Cie..
Décoré de la Médaille militaire  1870/1871, titulaire de la Médaille d'Honneur des Conseillers prud'hommes, Président du conseil de prud'hommes de CHARLEVILLE Président d'honneur de la Sté des médaillés militaires des Ardennes Vice président de la Sté de tir de CHARLEVILLE dont il fut le fondateur en 1876 Membre de la Commission départementale du Travail des Ardennes. Simple ouvrier à PARIS en 1867, puis contremaitre, il a été envoyé en Russie en 1869 pour diriger les travaux de décoration du Palais impérial de KIEV

. Il rentra en France peu de temps avant la guerre de 1870, prit les armes et se distingua vite par des coups de mains audacieux, des faits d'armes retentissants notamment dans les nombreuses sorties du siège de MONTMEDY. Il fut plusieurs fois cité à l'ordre du jour, mais dans une sortie malheureuse, luttant un contre dix, il fut blessé fait prisonnier et alla en captivité à DRESDE.
Pendant et après la guerre il fut proposé pour la croix ainsi que son jeune frère qui l'avait suivi comme engagé volontaire.
Après la campagne, il créa sa maison de décoration intérieure, une des plus importantes de France et réputée dans le monde entier, notamment en Amérique.


En 1921, il publie sous le pseudonyme de
«  Carolo  » un ouvrage intitulé «  Le pillage des œuvres
d’art dans les Ardennes par les Allemands en 1914-18 ».

La collaboration de ses trois fils, élèves de l'Ecole des Arts Décoratifs, lui a été d'un grand secours
Conseiller municipal de CHARLEVILLE de 1892 à 1896

 

 Emile Baudson , fils (1874-1956 )

 Sculpteur-décorateur.
Ses deux frères et lui travaillent dans l’atelier familial de l’avenue Jules Ferry et sont élèves de l'Ecole des Arts décoratifs. Emile Baudson s'intéresse plus particulièrement à l'histoire de l'art et de l’architecture au XVIIe siècle. En 1934, il publie avec Henri Labaste un premier ouvrage
sur « Jean-Baptiste Couvelet et son temps, 1772-1830 ».
 

En 1948 , il recevra un prix de l'académie française  pour son ouvrage sur Charles de Gonzague .


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article