Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Docteur Pol Bouin : grand scientifique reconnu internationalement !

André Pol Bouin, né le 11 juin 1870 et mort le 5 février 1962 à Vendresse dans les Ardennes, est un médecin, histologiste et biologiste français, professeur à la faculté de médecine à Nancy, à Alger, puis à Strasbourg. Considéré comme le "fondateur de l'endocrinologie sexuelle" avec Paul Ancel, il fait figure de pionnier de la recherche en biologie de la reproduction.


Pol Bouin fait ses études à la Faculté de Nancy. Il s'oriente ensuite vers l'endocrinologie de la reproduction pour laquelle il établira vers 1900 que les hormones mâles comme la testostérone sont produites par les cellules de Leydig, alors appelées cellules interstitielles des testicules.
 Sa renommée scientifique était telle à la fin de la première guerre mondiale qu'il  crée ,à
 Strasbourg , une école mondialement connue dans le domaine de l'histophysiologie, participant de manière significative à l'essor de l'endocrinologie expérimentale. 

C'est dans cette Université qu'il donne sa pleine mesure dans un Institut créé spécialement pour lui par la Fondation Rockefeller, entouré d'élèves nombreux et dont beaucoup ont acquis eux-mêmes un grand renom, comme les Professeurs Courrier et Benoit du Collège de France, les Professeurs Aron, Klein, Mayer et Clavert.
En 1924, le Professeur P. Bouin est Président du 19e Congrès de l'Association des Anatomistes qui se tient à Strasbourg. P. Bouin est élu membre correspondant de l'Académie de Médecine en 1928, puis membre associé national en 1939, et membre non résident en 1947. Il est également élu membre correspondant de l'Académie des Sciences en 1932, puis membre non résident en 1945. P. Bouin sera également distingué par la Médaille d'Or du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) en 1961.
Elu membre de l'Académie de Médecine et de l'Académie des Sciences, le Professeur BOUIN voit alors son laboratoire fréquenté par un grand nombre de savants étrangers. Replié à Clermont-Ferrand avec toute la Faculté de Médecine de Strasbourg, lorsque la guerre éclate, il s'efforcera encore de maintenir dans cette ville un foyer de recherches.
Mis à la retraite, Commandeur de la Légion d'Honneur, titulaire de nombreuses décorations étrangères, le Professeur BOUIN laisse alors le souvenir d'un grand biologiste dont les idées ont acquis définitivement droit de cité, d'un savant affable et bienveillant que regrettent unanimement ses élèves. Modeste, il se retire dans son village natal, à Vendresse, où jusqu'à sa mort il entretiendra une correspondance considérable, conseillant et encourageant. Paradoxe, si sa grande réputation scientifique est le résultat de ses importantes découvertes, sa notoriété mondiale est en partie due au fait que jeune préparateur d'histologie, il utilisa pour ses recherches un liquide fixateur universellement utilisé : le liquide de Bouin. Fait insigne, les jeunes biologistes américains ou asiatiques, qui utilisent ce mélange de fixation prononcent ce nom à la française.
Liquide de Bouin
Le liquide de Bouin est un fixateur cellulaire pour coupes histologiques utilisé en cyto-histologie. Il fut inventé par le biologiste  Pol Bouin. Il est très employé en France mais présente le désavantage de provoquer un phénomène d'auto-fluorescence cellulaire pouvant gêner les observations au microscope photonique à fluorescence. Le liquide de Bouin dégrade aussi rapidement les acides nucléiques.

Sa composition en volume est la suivante :
Solution aqueuse saturée en acide picrique 75 %
Formol (solution de formaldéhyde à 37 %) 20 %
Acide acétique glacial 5 %
Eau
Si le liquide de Bouin a connu un franc succès pendant une longue période, il faut pourtant savoir qu'actuellement, lorsque les méthodes analytiques telles que l'immunocytochimie ou l'hybridation in situ sont envisagées, on préfère utiliser comme fixateur une solution aqueuse isotonique et tamponnée à un pH de 7,4 de formaldéhyde à 4 %.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc M

Généalogiste amateur et passionné d'histoire de mon département , les Ardennes . Histoire souvent méconnue !!!
Voir le profil de Marc M sur le portail Overblog

Commenter cet article