Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Festival Mondial de Marionnettes

Le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes est un évènement fondé en 1961, et se déroulant à Charleville-Mézières

En 1941, Jacques Félix, un jeune homme de 17 ans, découvre la marionnette lors d’un stage mené à Nancy par le maître marionnettiste Geo Condé (1891-1980)2,3. Cette même année, Jacques Félix et sept de ses camarades, du mouvement Scouts de France, produisent une dizaine de spectacles alliant le chant, le mime, la marionnette et le jeu de clown, avec des moyens fort modestes, pour une tournée dans les colonies de vacances. C'est un succès et les représentations durent finalement jusque Noël 1942. Les événements dispersent ensuite cette petite troupe de jeunes amateurs. Il faut en effet fuir le S.T.O..

 

Quatre ans plus tard, en 1945, Jacques Félix fonde la compagnie des Petits Comédiens de Chiffon et crée des premiers spectacles dans les Ardennes. En 1947, cette compagnie des Petits Comédiens de Chiffon remporte un grand succès en jouant son premier spectacle d'envergure, Les Gueux au paradis, au théâtre municipal de Charleville (ville qui n'a pas encore fusionnée avec Mézières). La troupe continue ses activités, participant à des kermesses, des Noël d'entreprises, et autres manifestations. À la même époque se créent les premiers festivals nationaux et internationaux, donnant de nouvelles perspectives aux événements culturels : la véritable première édition du festival de Cannes est en 1946, et le festival d'Avignon date de 1947.

 

En 1954, la compagnie des Petits Comédiens de Chiffon crée à Château-Regnault un spectacle sur le thème d'une légende des Ardennes, Les Quatre fils Aymon, qu’elle a l'opportunité de présenter en 1955 à Paris, au Palais de Chaillot, puis à Liège en 1958 dans le cadre du Festival International des Marionnettes. Reconnus désormais par les professionnels, les Petits Comédiens de Chiffons sont invités à l’étranger. La troupe se déplace en Tchécoslovaquie (Karlovy Vary), Allemagne (Euskirchen), Angleterre (Hastings), Pologne (Bielsko-Biala), URSS (Moscou), Italie (Mantoue), Japon (Iida Préfecture de Nagano).

 

En 1959, Jacques Félix est élu au conseil municipal de Charleville, ce qui lui permet de concilier de plus en plus ses deux passions : les marionnettes et sa ville natale. Le maire de l'époque, André Lebon, est aussi celui qui va orchestrer la fusion entre Charleville, Mézières et 3 autres communes (Il deviendra le premier maire de la nouvelle entité, Charleville-Mézières, en 1966).

 

En 1961, les Petits Comédiens de Chiffon accueillent le deuxième congrès national du Syndicat des guignolistes et marionnettes français et les spectacles associés donnent vie au premier festival international français du genre.

 

En 1967, un second festival a lieu lors du congrès de l’Union Internationale de la Marionnette(UNIMA), mais il n'est pas encore réellement ouvert au public. En 1972, la compagnie des Petits Comédiens de Chiffons est chargé organiser le onzième congrès international de l’Union Internationale de la Marionnette. Jacques Félix et ses amis profitent de l’opportunité pour réaliser un festival vraiment ouvert au public. Le programme connaît un grand succès, notamment grâce à la mobilisation des habitants qui sont huit cents à proposer des logements gratuits aux festivaliers. Des marionnettistes des cinq continents participent à cette manifestation : le festival devient mondial.

 

En 1980, cette Union Internationale de la Marionnette (UNIMA) installe son secrétariat permanent à Charleville-Mézières. Un an plus tard, l’Institut international de la marionnette, un lieu de création, de formation et de recherche, ouvre ses portes, suivi en 1987 par l’École nationale supérieure des arts de la marionnette.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc M

Généalogiste amateur et passionné d'histoire de mon département , les Ardennes . Histoire souvent méconnue !!!
Voir le profil de Marc M sur le portail Overblog

Commenter cet article