Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Jacques Herbulot : Navigateur ardennais , plusieurs Olympiades et inventeur du Vaurien et de la Caravelle

Jean-Jacques Herbulot né le 29 mars 1909 à Belval (Ardennes) et mort le 22 juillet 1997 à Blois est un architecte naval français. Il est l'auteur de plus de 68 plans de voiliers, dont certains modèles populaires comme le Vaurien (dériveur), la Caravelle, le Corsaire et le Mousquetaire. Jean-Jacques Herbulot est reconnu comme l'un des acteurs de la démocratisation de la voile dans les années 1950.


En 1928, il découvre la voile sur un monotype de Chatou, près de Paris. Il navigue en régate comme équipier à Deauville sur le 8 m J.I. Aile VI de Virginie Hériot qui remporta la Coupe de France en 1929. De 1930 à 1939 il a été plusieurs fois sacré champion de France sur son Star no 686, Tramontane. Il représente la France aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1932 en Star , avec son Tramontane, il échoue au pied du podium, tandis que Jacques Lebrun remporte la médaille d'or en snowbird, la série solitaire. Il sera également sélectionné aux Jeux olympiques de Kiel en 1936 en Star avec un nouveau star nommé Fada, aux Jeux olympiques de Torquay en 1948 en Firefly et aux Jeux olympiques de Melbourne en 1956 en 5,50 m J.I..
Avant guerre, il fait ses voiles lui-même, avec l'aide d'Hélène qui deviendra son épouse. Il en fait aussi pour les autres. J.J. HERBULOT a également développé et produit, de 1950 à 1960, le spinnaker à laizes en diagonales qui équipera presque tous les 5,50 M JI des Jeux de Melbourne (en 1956) et le 12 M JI anglais Sceptre pour la Coupe de l'America (en 1958).Pour réaliser cet immense spinnaker (la jauge 12M JI ne limitait pas la bordure des spis à l'époque), il réquisitionne la salle de bal de la mairie du 13° arrondissement ainsi qu'une escouade de petites mains venues des ateliers de mode parisiens.

Le Challenger britannique Sceptre dessiné par David Boyd et barré par Graham Mann est un bateau nettement inférieur au Defender américain, (Le très réussi Columbia , sur plans Sparkman et Stephens, barré par Briggs Cunningham, régatier mais aussi coureur automobile) mais sur les bords de largue et de vent arrière , lorsque les spis Herbulot à chevrons sont envoyés ils permettent au bateau britannique de refaire en partie son retard et même de reprendre temporairement la tête de la régate, sans toutefois lui assurer la victoire au classement général.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc M

Généalogiste amateur et passionné d'histoire de mon département , les Ardennes . Histoire souvent méconnue !!!
Voir le profil de Marc M sur le portail Overblog

Commenter cet article