Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guillaume de Machaut :le plus célèbre compositeur et écrivain français du XIVe siècle

Guillaume de Machaut, né à Machault, vers 1300 et mort à Reims en 1377, est le plus célèbre compositeur et écrivain français du xive siècle. Il a mené une vie dans le monde laïc, au service de mécènes et en liens étroits avec la Couronne de France, et une vie ecclésiastique en tant que chanoine de Reims. Clerc lettré et maître des arts, il a marqué pendant au moins un siècle la production artistique européenne.

En 1324, il composa la première œuvre que l'on connait de lui, le motet Bone Pastor Guillerme dédié au nouvel archevêque de Reims Guillaume de Trie.

Il fut employé comme secrétaire de 1323 à 1346 par Jean Ier de Bohême, avec lequel il acquit l'amour de la fauconnerie, de la chevalerie et des aventures. Il accompagna Jean Ier dans ses divers voyages (principalement des expéditions militaires) à travers l'Europe (en particulier à Prague), participant aux campagnes de Silésie, de Pologne (1327)2, de Lituanie (1329) et d'Italie (1330)3. Ces divers voyages sont racontés dans ses œuvres Le Confort d'Ami et La Prise d'Alexandrie. Machaut parle de Jean de Bohême comme d'un roi idéal : un homme courageux et généreux. Grâce à son protecteur, il obtint successivement des prébendes canoniales à Verdun en 1330, à Arras en 1332, à Reims en 13333 et à Saint Quentin.
En 1324, il composa la première œuvre que l'on connait de lui, le motet Bone Pastor Guillerme dédié au nouvel archevêque de Reims Guillaume de Trie.

L'œuvre musicale de Machaut
Musique et poésie étaient intimement liées chez le compositeur. Son œuvre lyrique comprend près de 400 poèmes dont l'écriture précédait toujours la composition. Il fut la figure la plus importante de l'Ars nova, qui introduisit l'écriture polyphonique dans l'art musical. Si ses talents de poète sont moins connus, il fut pourtant considéré comme un auteur essentiel de son temps. Étant à la fois poète de cour et poète solitaire, individu privé qui écrit des chefs-d'œuvre de la poésie courtoise comme Le livre du voir dit. Dans les année 1330, il devint chanoine à la cathédrale de Reins, ce qui lui offrit une grande liberté pour composer. Sortant de la monodie des troubadours pour aller vers la polyphonie, élargissant le plain-chant dont il développa et diversifia les motifs, Machaut écrivit des motets complexe, d'une grande beauté.
Sa stupéfiante Messe de Notre Dame, une des premières à être créées par un seul compositeur, apporta au genre une dimension artistique magistrale, notamment par la sophistication de son écriture polyrythmique qui donna naissance à une poésie d'une grande pureté. Les subtils agencements de Machaut portent encore aujourd'hui la trace d'une modernité intemporelle dont l'originalité fut saluée plusieurs fois par Pierre Boulez juste avant sa mort.

Il a contribué au développement de la musique polyphonique dans ses rondeaux, ses ballades et ses motets. Sa célèbre Messe de Notre Dame en cinq parties, composée entre 1360 et 1365, est considérée, en l'état actuel des connaissances, comme la première messe polyphonique complète écrite par un seul auteur. Elle est à quatre voix.

Ses motets isorythmiques à 3 ou 4 voix illustrent notamment les innovations rythmiques de l'Ars Nova, rendues possibles par l'évolution de la notation musicale.
En termes techniques, Machaut était un maître des schémas rythmiques élaborés. Il est en cela un précurseur des « Grands rhétoriqueurs » du xve siècle. Du point de vue musical, il maîtrise également les modes rythmiques (en) complexes.

Pour F. Autrand, Guillaume de Machaut poète a porté à ses sommets le style dit « courtois international ». Son œuvre narrative est dominée par le dit, un poème qui, comme son nom l'indique, n'était pas destiné à être chanté. Ces poèmes narratifs à la première personne (tous sauf un sont écrits en couplets d’octosyllabes à rimes plates, comme le roman de la même époque) suivent en général les conventions du Roman de la Rose, comme le recours au rêve, à des personnages allégoriques, et la situation du narrateur : amant cherchant à revenir vers sa dame ou à la satisfaire. Machaut est également l'auteur d'une chronique poétique d'exploits guerriers (la Prise d'Alexandrie) et de poèmes de consolation et de philosophie morale.

À la fin de sa vie, Machaut rédigea un traité poétique sur son métier (son Prologue) qui donne a posteriori une unité à l'ensemble de son œuvre lyrique.

La poésie de Machaut a directement influencé de nombreux écrivains, comme Eustache Deschamps, Jean Froissart, Christine de Pizan, René Ier de Naples et Geoffrey Chaucer. Il agit comme un intermédiaire entre son siècle et le siècle suivant par sa modernité et par son souci de précision technique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc M

Généalogiste amateur et passionné d'histoire de mon département , les Ardennes . Histoire souvent méconnue !!!
Voir le profil de Marc M sur le portail Overblog

Commenter cet article