Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoires ardennaises

L'histoire se répète , les historiens aussi !

Paul Verlaine : Son attachement aux Ardennes l'emmena à enseigner à Rethel

Paul Verlaine est un écrivain et poète français du xixe siècle, né à Metz (Moselle) le et mort à Paris le (à 51 ans).

Il s'essaie à la poésie et publie son premier recueil, Poèmes saturniens en 1866, à 22 ans. Sa vie est bouleversée quand il rencontre Arthur Rimbaud en septembre 1871. Leur vie amoureuse tumultueuse et errante en Angleterre et en Belgique débouche sur la scène violente où, à Bruxelles, Verlaine blesse superficiellement au poignet celui qu'il appelle son « époux infernal » : jugé et condamné, il reste en prison jusqu'au début de 1875, renouant avec le catholicisme de son enfance et écrivant des poèmes qui prendront place dans ses recueils suivants : Sagesse (1880), Jadis et Naguère (1884) et Parallèlement (1889). Usé par l'alcool et la maladie, Verlaine meurt à 51 ans, le 8 janvier 1896, d'une pneumonie aiguë. Il est inhumé à Paris au cimetière des Batignolles (11e division).                                              

Verlaine et les Ardennes :

Paul Verlaine avait 33 ans quand il arriva à Rethel .professeur en 1877 et 1878 au Collège Notre Dame , il enseigne , l'anglais , la littérature ,l'histoire et la géographie .

Il écrivait aussi des articles dans le " Courrier des Ardennes" .C'est à Rethel qu'il écrivit son recueil "Sagesse" .

Sa rencontre avec Rimbaud le conduit fréquemment sur les routes de Charleville-Mézières et des plaines de la Flandre belge. Après la rupture brutale et son incarcération à la prison de Mons, il revient à une vie plus sereine et exerce au collège Notre-Dame à Rethel.
Il achète une ferme à Juniville. Ce sont les Létinois, dont le fils, Lucien est un de ses élèves qui en assure la gestion.
Lui s'installe dans une maison en face de l'Auberge du Lion d'Or

 

Paul Verlaine vécut dans une maison du village de Juniville, dans les Ardennes. Là, quelques mètres à peine le séparaient de l'auberge du Lion d'Or, où il s'installait pour écrire et prendre ses repas.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article